Chapelle à Mont Dauphin / FORT VAUBAN / Hautes-Alpes

Une chapelle par les temps qui courent ?

Tout a commencé par un mail nous demandant:

« Bonjour,

Je viens de visiter votre site … Sauriez-vous faire un toit à quatre pans ? »

La réponse est oui. Nous recontactons ce monsieur et nous prenons rendez-vous à Mont-Dauphin.

Le contact passe très bien, nous lui présentons les savoir-faire de l’entreprise et nous nous lançons peu de temps après dans l’aventure.

Tailler une charpente de chapelle, à l’ancienne, avec de fortes pentes et deux croupes complètement biaises… Rien de plus plaisant !

A la recherche des bonnes proportions nous commençons par la miniature et l’épure sur papier.

epure papier mont dauphin

Le résultat parait satisfaisant. Nous évaluons donc notre débit et nous nous lançons dans la sélection et l’équarrissage des grumes.

Ce jour là nous n’irons pas en forêt, nous prendrons directement les bois fraîchement débardés au parc à bois de l’Office National des Forêts… Une sorte de super marché du tronc !

L’équarrissage commence donc à Eygliers, au pied de Mont-Dauphin, directement dans le parc à bois.

equarrissage mont dauphin grosses entailles

On commence par les entailles pour dégrossir le bois et on fini par les finitions. Voilà le résultat.

face claire mont duaphin

et sur un bois plus rouge

mélèze rouge mont dauph

Avec un bon coup de hache on obtient une surface vraiment très lisse !! Un vrai billard !

billard

Pendant que Benoît joue aux billes Pierre-Alexandre équarrit un poisson !

PA poinçon

Le travail est physique. Nous prenons quelques pauses pour se dé-serrer les doigts et respirer un peu.

On cherches les outils perdus dans le tas de copeaux. Macro-copeaux !

macro copeaux

On suit la trace

scolytes mélèze

Après quelques heures de travail voilà la première partie du débit. Ça commence bien !

débit mont dauph

Maintenant que nous avons les bois, nous pouvons recommencer à tracer l’épure, à l’échelle 1.

Un beau bazar pour les badauds mais un vrai plaisir pour les charpentiers !

P1000610_copy

Pas évident de s’y retrouver entre les taches de peintures, on y voit quand même mieux sur le bois

Les dessus, les dessous, à la face, à l’axe, les chambrées, les délards !! C’est du caviar !

epure bois

L’épure terminée nous lançons le lignage, le jaugeage et contre-jaugeage, et le piquage… Une phase passionnante mais vraiment éprouvante.

mise sur ligne

Grâce au plomb à piquer, ou plomb de charpentier, nous calons les bois au dessus de l’épure et nous traçons les différentes intersections des bois avec des piqûres pour tracer ensuite nos assemblages.

piquage mont dauph

Ici l’œil fait autant que le reste. Il y a bien sûr une méthode à suivre mais tout le monde pique différemment. Il s’agit juste d’avoir le même piqueur sur les pièces à assembler !!

Le piquage terminé nous passons au coupes. Même en ayant piqué tous les bois, et en fait surtout en ayant piqué tous les bois, nous aimons bien mettre un peu de couleur pour mieux repérer les plans de coupe. La charpente est ici biaise, nous avons tracé le maximum de pièces singulières mais nous avons également piqué en miroir pour économiser quelques dessins ! C’est vraiment très très cérébral !

enguelement en couleur

Et coupe

coupe en couleur

Taille des jambes à la plane

jambes plane

La taille fini nous commençons la mise à blanc à l’atelier… histoire de vérifier que nous n’avons fait aucune erreur!

premiere ferme mont dauph

Et ainsi de suite. tout sera mis à blanc dans la journée !! C’est le plus beau moment, là où nous découvrons après plusieurs semaines de rigueur dans l’équarrissage, le trait, le piquage et la taille tous les assemblages collent bien et que les proportions nous plaisent assez !!

mise a blanc total

Finalement tout s’est bien passé !! On craignait un peu le miroir rotatif du piquage qui tue mais tout passe !! C’est génial !

Nous pouvons donc charger les pièces sur le camion et partons sur Mont-Dauphin.

Nous sommes dimanche, le jour du seigneur, on aurait bien fait une journée de repos mais les amis sont là et veulent voir la charpente se monter ! Un peu d’organisation le matin et un bon repas le midi et nous passons une belle journée à lever et assembler la charpente. Merci encore les amis !!

premiere ferme levée

Levage de la première ferme et demie ferme biaise. Tout tient tout seul !! C’est beau.

Il suffit maintenant de suivre les marques pour le montage. Un vrai légo !

marque poincon

Un arêtier

aretier I

On continue ! L’avant dernier arêtier monte. Et hop !

aretier II

Maintenant le dernier

dernier aretier

I tutti cuanti

levage mont dauph

On finit de caler les pièces, on met toutes les chevilles et voilà !!

levage encore

Un vrai régal !

charpente ss volige int

On commence à faire le tour de la charpente !

dessous mt dauph I

Et on ne s’arrête plus !!

dessous mont dauph II

De plus loin

vue mt dauph ss volige

Et on y revient

encore en dessous

Nom de D…. un sacré beau dimanche !!

amis mont dauph

Merci les amis !! Un sacré souvenir avec vous tous. J’espère que vous avez bien aimé le spectacle. On remet ça au printemps ?

levage rouge

Et voilà ! La phase la plus grisante est achevée. Le levage s’est très très bien passé. Maintenant il reste ben … tout le reste …

On volige

volige

et on couvre

cuivre mont dauph

On met maintenant des petites cachettes, trappes dans les recoins !

cachette

Et on profite maintenant des lumières … L’hiver arrive, les jours raccourcissent, le froid s’installe … Ça fait du bien un peu de chaud !

chapelle éclairée

Et maintenant on peut s’amuser sur les photos:

Des marques

marques nuit

et encore des marques

marques nuit II

Décollage de la chapelle

decollage de la chapelle

Panoramique intérieur

pano interieur

Lumieres

lum I

encore

lum II

encore

lum III

et encore

Une bien belle aventure dans le fort de Mont Dauphin.

chapelle hiver

Une chapelle cachée … par les murets et ses charpentiers. Venez vous promener dans Mont Dauphin et écoutez les bruits discrets qui vous mèneront, peut être, à cette Chapelle cachée !

Merci Yann pour votre confiance. Merci pour cette incroyable aventure. A très bientôt dans le Fort.

Benoît et Pierre Alexandre, charpentiers !

signature

Avec le commentaire de Yann:

Artisan charpentier de talent. Benoit D. a su dès le début s’approprier le projet -le défis- que je lui proposais : Réaliser une charpente à l’ancienne en mélèze et sa toiture à quatre pentes (100%) sur une chapelle au cœur de la Place Forte de Mont Dauphin, avec des contraintes esthétiques, des dimensions irrégulières, et une difficulté d accès sur le chantier. Il a su conduire ce projet avec un réel professionnalisme et une disponibilité de chaque instant. Le résultat est extraordinaire ! On penserait voir une charpente construite à l époque de Vauban ! Un vrai petit chef d oeuvre devant lequel, les yeux, levés vers le ciel, ne se lassent pas de contempler l’ Art de la charpenterie. Il y a presque quelque chose de divin dans son ouvrage !

Les +:  Sa disponibilité, son souci du détail, son goût pour le travail à l’ancienne, ses conseils précieux !

A vous la parole:

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s